Skip to main content

Pour se déplacer en toute sécurité chez soi lorsque l’on est très âgé ou que l’on a un handicap moteur, le déambulateur d’intérieur se doit être de largeur étroite pour pouvoir passer entre les meubles. Cette petite largeur permet à tous de passer d’une pièce à l’autre tout en limitant les risques d’accrocher du mobilier. Mais quels sont les critères de choix d’un déambulateur d’intérieur petite largeur ? Zoom sur ce qui est bon de savoir pour ce type d’appareil et les critères à passer au crible pour le maximum de sécurité. Quels sont les moyens de comparer un appareil par rapport à un autre pour une utilisation essentiellement chez soi ?

Le rangement et les réglages pour optimiser les mouvements chez soi

Comme tout appareil ou accessoire que l’on souhaite utiliser chez soi, le rangement fait partie des priorités. Pour cela, un déambulateur d’intérieur se doit d’être pliable pour ne prendre que le minimum d’espace une fois celui-ci utilisé.

Autre critère important pour un déambulateur d’intérieur de petite largeur : les réglages au niveau des poignées et des bras pour permettre un ajustement de la hauteur, et ainsi obtenir une position optimale. Il faut absolument s’assurer que l’appareil dispose de plusieurs hauteurs ajustables. Ainsi, il répondra aux besoins de position du corps et obtiendra le maximum de confort.

Enfin, ne lésinez pas le critère de la solidité et la robustesse. Une chute à l’intérieur de chez soi peut être fatale. Il vaut mieux privilégier les structures de déambulateur en aluminium solides pour bénéficier du maximum de résistance par rapport à la pression du poids du corps tout en ne négligeant pas la légèreté de l’appareil (il faut en effet éviter tout ce qui est structure en acier).

Les petits accessoires indispensables pour un déambulateur d’intérieur

Les roues pivotantes permettent de mieux contourner les obstacles chez soi et ainsi se déplacer plus facilement. Elles sont un équipement indispensable pour un confort accru sans se fatiguer. Mais s’il y a bien un accessoire à ne pas oublier, c’est bel et bien un porte-plateau, pour permettre par exemple à l’utilisateur de ramener son assiette de la cuisine à la salle à manger sans risque de faire tomber son assiette.

Enfin, il est toujours bien d’avoir un petit panier pour y ranger ses effets personnels. Ainsi, pas de risque d’oublier quelque chose lorsque l’on se déplace chez soi avec difficulté. Téléphone portable, combiné, carnet d’adresses… le minimum nécessaire doit pouvoir être inséré.